Quand changer les disques de frein de sa moto ?

disque de frein moto

Publié le : 29 août 20226 mins de lecture

À tout instant, il faudra vérifier et entretenir les freins de votre moto. Encore composés de plusieurs éléments, ceux-ci peuvent être usés ou défectueux à certains moments. Tel est le cas pour les disques de frein qui nécessitent parfois un remplacement. D’autant plus que votre sécurité en dépend. Pour vous épargner des longs temps de réflexion, découvrez ici quand est-ce qu’il faut procéder au changement de disques de frein de ses deux-roues.

Disques de frein usés

Quelle que soit la marque de votre disque de frein moto, sachez qu’il ne faut pas dépasser l’épaisseur minimum de celui-ci. Des outils comme une vis micrométrique peuvent vous aider à vérifier cette taille recommandée. Certains pratiquants se servent d’un pied à coulisse qui offre des résultats moins précis, mais qui sont aussi concluants. Si l’épaisseur préconisée par le fabricant s’approche, changer les disques s’impose. Dans ce contexte, la raison se réfère à l’usure de l’élément. Dans la plupart des cas, vous verrez des crêtes se formant sur le rebord extérieur de l’équipement. Quand vous constatez la présence excessive de fissures, vous pouvez passer au remplacement de disques de frein. Il vaut mieux ainsi bien choisir ses matériels en privilégiant des produits durables comme un disque de frein Brembo. L’usure d’un disque de frein moto peut être également mesurée par le nombre de jeux de plaquettes de frein. Généralement, lorsque ces derniers atteignent les 4 ou 5 fois, les éléments sont défectueux et exigent un remplacement. Une méthode de diagnostic consiste à voir si l’épaisseur a perdu entre 10 et 15 % de sa cote nominale. On parle de cote d’usure atteinte ou non dans le domaine.

Disques de frein détruits

La destruction d’un disque de frein moto doit être suivie par son changement. Il n’est plus question d’usure qui apparaît au fil du temps et résulte de l’utilisation du véhicule. Divers facteurs peuvent causer la détérioration de vos éléments de freinage. À titre d’illustration, il y a les chocs ou encore les utilisations extrêmes. Le frottement de la plaquette avec les disques représente une autre origine fréquente de cette déconvenue. Lors d’un freinage sec et long, les disques subissent de chaleur intense et leur couleur vire au bleu. Techniquement, ce phénomène ne pénalise pas la performance du frein en général, mais rend l’élément vulnérable aux destructions. Dans le secteur, des adjectifs sont attribués aux disques de frein selon la situation. Par exemple, il y a les disques de frein voilé et fêlé. Ils exigent tous un remplacement immédiat, étant donné que les défaillances correspondent à des déformations. En d’autres termes, aucune réparation n’est plus faisable. Au début, des signes d’une destruction peuvent sembler minimes tels qu’une réponse moins rapide d’un coup de frein que d’habitude. Il en est pareil pour d’éventuel grincement, échauffement ou vibration lors du freinage. La destruction qui survient, alors que vous êtes au volant est le plus à craindre. Il convient ainsi d’éviter de tels désagréments.

Dans le besoin de disques de frein

Vous n’avez pas besoin d’attendre la fin de vie d’un disque de frein moto pour le changer. Par souci de sécurité et de tranquillité, il est possible de procéder au remplacement des éléments de votre système de freinage à tout moment. De coutume, le contrôle de la qualité du freinage d’une moto se réalise tous les deux ans. Rien ne vous empêche d’améliorer votre système de freinage en remplaçant les disques comme bon vous semble. Par ailleurs, il est judicieux de vérifier ce que votre fabricant indique quant à la fréquence du changement des disques. Il se peut qu’aucun indice d’usure ou de destruction ne soit repérable qu’avec un diagnostic. La majorité des modèles requièrent un contrôle, voire un remplacement tous les 10.000 km. Il y a aussi une durée de vie associée à chaque référence de disques de frein de moto. Le changement de disque de frein moto peut être également exigé par le remplacement d’autres éléments du freinage. Par exemple, si vous êtes contraint de remplacer les plaquettes, il se pourrait que les disques ne conviennent plus. Sinon, vous pouvez opter pour les plaquettes s’adaptant à la configuration des disques qui ne sont plus dans leur état initial. D’une manière générale, les plaquettes et les disques de frein se choisissent en même temps et avec les mêmes conditions.

Plan du site